Les différences entre les entrepreneures juniors et les entrepreneures chevronnées



Etablir des business plans, comprendre le rôle de la TVA, connaître les différents statuts juridiques pour une entreprise…L'apprentissage de l'entrepreneuriat ne se résumerait qu'à l'acquisition de ces compétences "techniques"? Bien sûr que non! Tous les entrepreneur(e)s aguerri(e)s vous le confirmeront: l'entrepreneuriat, c'est avant tout une aventure de développement personnel. Elle nous bouscule, remet en cause nos croyances et élargit notre zone de confort. Pour faire court,  elle nous fait grandir tout simplement (et pas uniquement en termes de chiffres d'affaires). Pas étonnant alors que les biographies d'entrepreneurs célèbrent cartonnent: leurs parcours humano-entrepreneuriaux sont de réelles sources d'inspiration pour tout bon candidat entrepreneur qui se respecte. Et justement, parlons de ces entrepreneures juniors, de ces femmes qui avant de se lancer dans l'entrepreneuriat ont baigné pendant de très longues années dans le salariat. Elles ne vont certainement pas du jour au lendemain se transformer en super entrepreneures qui déchirent! Ce serait trop simple évidemment. Leurs cheminements vont être une succession d'essais-erreurs (sorry d'annoncer ça comme cela, platement, vous savez bien que j'ai une sainte horreur de jeter de la poudre toute rose aux yeux).  Mais grâce à ces expériences, tout ne sera pas perdu: elles vont évoluer et ressembler à leurs consoeurs expérimentées.Ouf! 

Suite à mes nombreuses rencontres, j'ai remarqué des différences notoires entre les entrepreneures juniors et les entrepreneures chevronnées. Comme d'habitude, j'ai voulu partager mes observations avec vous et vous amener à une réflexion plus profonde sur votre propre parcours.  Alors plus de bla-bla inutile, j'ai synthétisé tout cela dans un tableau. C'est beaucoup plus parlant! 😉





Alors, dans quel clan vous retrouvez-vous? Faites-vous partie des entrepreneures juniors? Des entrepreneures chevronnées? Ou vous situez-vous entre les deux? Et selon vous, y-a-t-il d'autres différences?


Vous avez aimé cet article? N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter de Celles qui osent! pour recevoir le prochain post dans lequel j'ai envie d'inspirer toutes celles qui s'approchent de la quarantaine, qui ont 40 ans ou ont dépassé ce fameux cap 😉