La Boîte à outils

Mis à jour : févr. 27





Un rêve écrit sur papier avec une date devient un but, un but élaboré en étapes devient un plan, un plan combiné à des actions devient réalité. 

Janvier s’en est allé et a emporté au loin son package de résolutions. Ces résolutions prises le 1er janvier à 00h12 et qui sont jetées aux oubliettes vers le 15 janvier. Si c'est votre cas, rassurez-vous, cela touche presque tout le monde, de 7 à 77 ans !

Pour la petite histoire, cet article, je comptais le publier en début d’année mais j’ai finalement changer d’avis : je ne voulais pas surfer sur cette sempiternelle vague de «Comment tenir ses résolutions ».

Comme j’ai une imagination débordante, j’ai eu une autre idée.....ou plutôt, j’ai fait le rapprochement entre ces fameuses résolutions et les objectifs qu’on nous demande d’atteindre en entreprise. Si vous êtes salariées (ou ex-salariées), vous voyez sûrement où je veux en venir.

Et oui, pour atteindre ces résultats escomptés , nous utilisons quotidiennement des méthodes et autres outils pragmatiques.

Alors, si dans ces bureaux, open-spaces, leurs utilisations ont fait leurs preuves,  pourquoi ne pas les détourner pour garder le cap dans nos propres démarches entrepreneuriales et de reconversion?

Pour les plus sceptiques, pas de panique, je n'essaye pas de vous vendre "The Miracle Solution". 

Pour les avoir moi-même déjà testés dans le déploiement de mes projets professionels/personnels, je peux vous assurer qu'ils ont le mérite de clarifier notre esprit et de nous aider lors d'un coup de mou.


Mais tout d’abord, avant de vous les présenter, mise en situation, oui sinon ce ne serait pas fun.

Plantons le décor , on appuie sur la touche rewind :imaginez que nous sommes un dimanche après-midi de ce premier mois de l'année, la frénésie des fêtes est passée, nos résolutions prises le 1er janvier à minuit semblent être à des années lumières de notre motivation.

Côté météo, le temps est bien maussade, bien pluvieux, le type de temps où pas même un chat n’oserait trainer dehors, les températures ne sont pas négatives mais l’humidité de l’air rend l’atmosphère glaciale. ( vu le climat de ces derniers jours, je ne force pas vraiment votre imagination 😉

Nous n’avons qu’une seule envie : s’emmitoufler dans notre plaid avec une bonne boîte de pralines et s’enfiler tous les épisodes de la série « Sex in the City » saison 1 par nostalgie. (en plus de vider toute la boîte de pralines)


Niveau état d’esprit, nous éprouvons selon notre situation :

  • De l’énervement car nous ne savons pas par où débuter pour lancer notre projet

  • De la frustration car nous avons cette sensation désagréable que depuis le commencement de l'aventure l’année passée, nous n’avons aucun résultat

  • De la démotivation car les actions à entreprendre s’apparentent à des montagnes à déplacer

  • De la tristesse car nous pensons qu’on y arrivera jamais , tout ça à cause des bonnes fées qui ne sont pas penchées sur notre berceau

  • ……. ( je vous laisse compléter la suite de cette série, mon article prendrait 10 pages si je devais décrire tous les remous émotionnels qu’on peut ressentir dans ces moments)

MAIS, comme nous faisons partie de cette communauté de femmes qui osent prendre leur vie professionnelle en main (petite piqûre de rappel !), que notre feu sacré qui nous pousse à l’action n’est pas totalement éteint malgré des conditions climatiques moroses, nous nous levons de notre canapé, nous éteignons le téléviseur et nous nous installons à notre bureau plus déterminées que jamais à ne pas se laisser aller.

Et c’est là que nous sortons notre boîte à outils.

Concrètement de quoi avons-nous besoin ? De feuilles A3, crayon ou bic ou stylo (bref ce que vous préférez pour écrire), de post-its.


1) La méthode Kaizen


Peut être très utile pour toutes celles qui sont dans le « vague », qui ont un projet dont l’objectif n’est pas très clair, qui ne savent pas par où commencer.

D'abord, petite présentation pour les profanes: la méthode Kaizen est un outil du Lean Management (le Lean est une méthode qui recherche l'amélioration continue, les performances et élimine les gaspillages dans une entreprise).

Pour résumer très rapidement, cet outil permet des petites améliorations pour un mieux.  On découpe notre objectif en sous objectifs réalisables et on avance step by step tout en restant zen ! Elle s'apparente à la méthode de "l'escalier" ou du "petit à petit, je deviens moins petite".


Prenons l’exemple de Julie, salariée dans une grande boîte, son rêve est de travailler à son compte. Diplômée en langues , elle ne sait pas quelle voie choisir pour tester l’entreprenariat

Partons du canevas de l’outil : une feuille A3 avec différents champs à compléter

  • Champ 1 : Décrire le but ultime

  • Champs 2 : Décrire la situation actuelle ( le point de départ)

  • Champ 3 : Par rapport à la situation actuelle et au but ultime, se fixer un objectif réaliste et réalisable

  • Champ 4 : Décrire tout ce qui empêche de réaliser le champ 3

  • Champ 5 : Ici, on note toutes les solutions pour palier au champ 4

  • Champ 6 : On transfert les solutions dans un plan d’implementation/d’actions










2) Le plan d’actions


L’outil classique et indispensable.

Très utile pour toutes celles qui procrastinent qu’elles soient en début de l’aventure ou qu’elles soient déjà loin dans leur parcours d’entrepreneure. Pour faire court, pour toutes celles qui ont tout dans leur tête mais qui ont du mal à passer à l’action.


Le canevas : un tableau avec 4 colonnes

  • Colonne 1 : Description de l’action

  • Colonne 2 : Priorité de l’action

  • Colonne 3 : Qui découle de la colonne 2, on donne une date

  • Colonne 4 : D’éventuelles remarques





3) Le management visuel des actions


Une déclinaison du plan d’actions mais présenté sous un format plus "vivant".

Très utile pour motiver celles qui abandonnent vite leurs actions.


Le canevas : Un A3, partagé en 3 colonnes et des post-its

  • Colonne 1 « A faire » : les actions planifiées

  • Colonne 2  « En cours » : comme son nom l’indique, les actions qui sont en cours

  • Colonne 3 « Terminé » : les actions terminées

Prenez maximum 5 actions, notez chacune de ces actions sur un post-it.

Placez les posts-its d’actions dans la colonne « A faire ».

On placarde l’A3 dans un endroit visible qui va accrocher notre regard ( frigo, cuisine, au-dessus du bureau…..)

On choisit une action de la colonne « A faire » ( idéalement celle qui est prioritaire ou celle qui nous fournira un résultat rapide)

On la déplace dans la colonne « En cours » : attention, cela veut dire qu’à ce moment précis, on s’engage à y travailler dessus!

Lorsqu’elle est terminée, on la déplace dans la colonne « Terminée ».

On recommence avec l’action suivante.

Cet outil est très pratique puisqu’on voit immédiatement la progression de nos actions, on remarque d’un seul coup d’œil si un post-it reste trop longtemps dans la colonne « en cours».






4) La timeline ou ligne de temps


De loin mon outil préféré.

Très utile pour celles qui trouvent que leur projet n’avance pas vite, les impatientes, les éternelles insatisfaites. Aide à garder le cap,surtout après des mois à avoir eu le « nez dans le guidon ». Idéal pour avoir une vue globale de toutes les démarches entamées et les actions accomplies. Bref, permet de prendre du recul, de relativiser l'insatisfaction. 

Le canevas : Une feuille A3 sur laquelle on trace une longue ligne du temps.

Très facile à mettre en œuvre, on y inscrit toutes les étapes/actions importantes de notre projet.

Une fois l’exercice terminé, vous serez surprise du résultat et vous verrez qu’en réalité vous avez déjà accompli pas mal de choses !



En résumé, des outils utilisés en entreprise et à détourner pour nos propres objectifs (pro ou privés) il y en a plein, comme la matrice d’Eisenhower par ex. (méthode qui permet de prioriser les tâches en fonction de leur urgence et importance). Il y a quelques jours, avant de publier ce billet, une amie entrepreneur m'expliquait qu'elle se servait du mind mapping  pour consigner ses idées. Nous avons vraiment le choix!


Si vous avez pris le temps de lire jusqu'ici, vous constatez que je ne vous ai pas vendu de stratégies "racoleuses". Par contre, je vous invite vraiment à tester une de ces méthodes. Vous verrez : coucher son cerveau en pleine ébullition sur papier peut réellement vous soulager (enfin, moi ça marche à tous les coups et je me dis à chaque fois "ah le pouvoir de l'écriture!!!!")


Bon, on s'installe à notre bureau? Et après, promis, on pourra se glisser sous la couette, l'esprit beaucoup plus léger, une boîte de pralines en main et ce sera parti pour la saison 1 !


Et vous? Quelles sont les méthodes qui se trouvent dans votre boîte à outils ? Quels sont vos tips pour atteindre vos objectifs et ne pas vous décourager en cours d'aventure?